Archives

  • Zéro Déchet, un an après : les limites que je retiens

    Coucou les amis,

     

    J’espère que vous allez bien. Je reviens avec un article un peu particulier, vu le titre.

    Pour une adepte du Zéro Déchet …On ne s’y attend que moyennement.

    Alors, pour situer ( car j’aime les contextes ) , cela fait un peu plus d’un an maintenant que petit à petit j’essaie au maximum de pratiquer le Zéro Déchet.

    Par contre au fur et à mesure, je me suis confronté à certaintes limites que je souhaite partager.

    Il n’est pas question ici de critiquer ( oh mon Dieu tellement pas ) le Zéro Déchet, ni de faire le Buzz ( car je m’en fiche pas mal …) mais surtout de donner des indications sur certains aspects auxquels j’ai fait face et qui méritent à mon sens d’être relevés.

    Quand on lit le livre de Béa Johnsonn, honnêtement on veut se jeter corps et âme sur le Zéro Déchet. Bravo à elle pour avoir d’ailleurs démocratiser le mouvement surtout dans les milieux francophones, mais très vite on se dit  ( en tout cas moi je me dis  )  » moi je ne suis pas Béa Johnsonn ». Ce que je veux dire par là c’est que c’est pas d’abord le Zéro Déchet dans ma vie et après viennent toutes les autres choses auxquelles je peux tenir. Car la sensation qu’elle peut donner c’est d’abord le Zéro déchet et le reste passe après.

    • Une des limites que j’ai constaté a été dans le sport. Je courais beaucoup à ce moment là et très vite j’ai compris que dans le Running on achète pas une paire de running d’occasion. Surtout pas ! Car la chaussure doit avoir des amortis nikel et peut tenir selon la qualité de la chaussure entre 100 et 200 km. Donc assez vite avant qu’elle soit déchiré vous ne pourrez plus courir avec. Surtout si vous courrez n’achetez pas votre paire de chaussures d’occasion, ou ne la gardez pas trop longtemps juste pour l’écologie. Cela peut réellement être dangeureux pour vos os, vos articulations etc…Et un autre conseil, courrez plutôt sur de la terre que sur du bétôn. Perso, je ne cours jamais sur du bétôn. Autre limite dans le sport : on achète pas son tapis de Yoga d’occasion. Il doit être un minimum de bonne qualité et avoir un aspect anti dérapant pour pas se faire mal en pratiquant les postures les plus déstrabilisantes. Egalement, pour la natation, vous pouvez prendre vos palmes d’occasion, mais personnellement pour les lunettes de natation, je vous les déconseille d’occasion. Car les conjonctivites peuvent se transmettre assez rapidement avec des lunettes aussi proche des yeux. Vous l’aurez compris, dans le sport on doit quand même faire attention car il s’agit de notre santé et de notre sécurité.
    • Les sous vêtements. Bon là on est d’accord….les chaussettes, je veux bien mais j’ai pas trop envie de prendre mes sous vêtements d’occasion
    • La vie sociale : Très vite, j’ai regardé autour de moi et évidemment beaucoup de personnes ne sont pas dans ma démarche. Mais il est pas question pour moi d’imposer mon mode de vie. Je suis pour la diplomatie et l’échange. Pour moi mes amis comptent plus en tant que personnes que tous les déchets qu’ils réalisent. Je préfère d’ailleurs montrer l’exemple de manière douce , plutôt que d’être dans une rigidité qui peut les faire fuire, qui peut les embêter et rejeter le mouvement. Et souvent les gens petit à petit font des efforts pour me faire plaisir. Mais ça vient d’eux. On ne change pas les choses par la répression, l’accusation.
    • Les cadeaux qu’on nous fait qui ne sont pas Zéro Déchet. Quand on lit Béa Johnsonn, on se dit ok on va refuser tout ce qui n’est pas Zéro Déchet. Mais concrètement quand quelqu’un vous a acheté, préparé un beau cadeau qui est ni éthique, ni zéro déchet…Vous osez dire non ? Pour le papier, pour le Zéro déchet ? Je suis pas trop pour cette rigidité ( ou impolitesse même ). Les gens qui sont autour de moi, ma famille et mes amis je les aime beaucoup trop pour les blesser pour cette raison. Je préfère accepter, les remercier et expliquer en leur donnant des idées de cadeaux plus éthiques. Mais je ne refuse pas constamment tout ce qu’on veut me donner pour le Zéro Déchet.

    Voilà mon petit avis sur les limites du Zéro Déchet, que je soutiens complètement et vous le savez je pense.

    Je voulais simplement énoncer deux trois petites choses qui trottaient dans ma tête et que j’avais besoin de vous noter ici.

    En espérant être comprise par la majorité d’entres vous

    Je vous embrasse <3

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Recette Végétarienne Turque : Boulettes de Lentilles Corail et Boulgour fin

    Coucou les amis,

    Il y a quelques jours, je vous ai partagé un post sur instagram avec des boulettes qui se mangent en Turquie et qui sont à base de boulgour et de lentilles corail. Certaines d’entre vous m’ont dit être interessé par la recette.  C’est une association interessante le boulgour et les lentilles car cela crée un repas assez complet, sain et végétarien.

     

    Recette Végétarienne Turque :  boulette de lentilles corail et boulgour

    Ingrédients

    un verre de lentilles corail
    un verre et demi de boulgour fin
    un oignon, de l’oignon vert
    du persil
    un demi verre d’huile de tournesol
    2 cuillères à soupe de concentré de tomates
    3 verres d’eau
    du cumin, du sel, du poivre

     

    La préparation :

    – Faire cuire les lentilles corail dans 3 verres d’eau jusqu’a ce qu’ils cuissent. Une fois qu’il y a moins d’eau ajouter le bougour et faites cuire ensemble encore environ 30 minutes. Il doit rester encore un peu d’eau dans la casserole avant d’ajouter le boulgour, si ce n’est pas le cas, ajoutez un peu d’eau chaude.
    – Faite revenir  les oignons dans une poêle dans l’huile, ajoutez le concentré de tomates et  faites encore cuire pendant une à 2 minutes.
    – Ajoutez le mélange des oignons au mélange lentille-boulgour. Maintenant il va falloir tout mélanger à la main et jusqu’à ce que le mélange soit bien incorporé l’un dans l’autre. Ajoutez les épices, le persil et l’oignon vert. Plus on travaille le mélange à la main plus les boulettes seront meilleures. Il faut travailler le mélange quelques minutes quand même. Une fois que le mélange a refroidi, vous pouvez former les boulettes et les manger en les enroulant dans une feuille de salade. Presser un citron dessus et dégustez avec un bon thé turc si vous savez faire ou aimez ….

    D’ailleurs il faudrait qu’à l’occasion je vous explique comment faire le thé turc. Si cela vous intéresse bien sûre.

    Bon appétit.
    Si vous avez des questions n’hésitez pas.

    Je vous embrasse <3

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Jardin / Plante : Comment j’ai fait germer un noyau d’avocat, un gingembre et des pépins de pomme ?

    Bilan Germination : Tout ce que j’ai fait germé récemment et comment j’ai réussi ?

    Coucou les amis,

    Je suis très peu active je crois depuis quelque temps que ce soit sur les réseaux sociaux ou ici…

    Je me suis dit un petit article concernant ce que j’ai dernièrement fait germé pouvait être cool. Si vous suivez mes stories j’en parle assez souvent. 7
    Ces derniers temps, j’ai fait germé

    – des  pépins de pomme : dans le but d’avoir un petit arbre 🙂
    – un noyau d’avocat : c’était mon big challenge car de tout ce que j’ai lu ça me paraissait super dur
    – Un morceau de gingembre : J’utilise beaucoup d’épices et j’ai eu l’idée d’enterrer un morceau de gingembre germé à la façon des pommes de terre pour en avoir plus

    Comment je m’y suis prise ?

    Pour les pépins de pommes : C’est vraiment tout simple. J’ai mis les pépins à sécher quelques jours. J’ai utilisé des pépins de pommes bio évidemment. Ensuite, je les ai fait tremper dans de l’eau dans une petite coupelle. J’ai changé l’eau à peu près tous les 2 jours. Ils ont commencé à germer au bout d’une semaine à peu près….Maintenant je vais les mettre dans du terreau en espérant que ça prenne et qu’on ai un beau petit arbre qui deviendra grand 🙂

    Pour le noyau d’avocat : J’ai utilisé la technique habituelle que l’on voir partout avec les cure dents et le verre d’eau. J’ai changé l’eau pareil tous les deux jours environ. J’ai laissé le noyau dans un coin de la table de la cuisine. Ce n’est pas un endroit hyper exposé au soleil et pourtant la racine a poussé. J’ai eu les premeirs résultats au bout de 5 semaines et demi. Il faut être patient avec l’avocat. Je pense le mettre dans un pot une fois la plante sorti car j’ai peur que ça ne tienne pas. Si vous avez des conseils pour l’entretien je suis preneuse.

     

    Pour le gingembre : J’ai coupé la moitié d’un gingembre frais que j’avais acheté au magasin bio. J’ai directement mis dans un verre avec à la façon du noyau d’avocat en changeant aussi l’eau tous les deux jours. Il a commencé à germé au bout d’une semaine environ. Je vais l’enterrer en laissant le bout le plus germé dépasser et je vais laisser la terre faire son travail. Si vous avez dejà fait pousser du gingembre je veux bien vos avis / conseils etc 🙂

     

    Tout ce que j’ai en cours de germination :

    Bien sûre plus je fais germer des choses plus j’ai envie de faire de nouveaux test.
    En ce moment je suis à fond:D

    J’essaye aussi de faire germer des noyaux de dattes car je trouve la plante trop belle !
    Je fais également germer d’autres noyaux d’avocats surtout pour offrir car c’est vraiment  sympa comme cadeau green, zéro déchet 🙂

    Et vous faites vous germer des noyaux / pépins ?  Avez vous des conseils sur le sujet ?

    Je vous embrasse

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • DIY : diffuseur d’huile essentielle maison 100% récup !!

    Coucou les amis,

     

    Depuis quelques temps, je teste des manières de faire diffuser des huiles essentielles de manières simple, rapide et sans achat au préalable.

    J’ai donc cherché sur le net et je suis tombé sur le thé comme support de diffusion mais cela n’a pas fonctionné pour moi…

     

    Du coup,  j’avais fait un tour chez Emmaus et je suis tombé sur un dessous de table en bambou qui se détachait…Et je me suis dit que ça pouvait me servir pour fabriquer un diffuseur d’huiles essentiel 100% récup !

     

    Pour cela j’ai utilisé :

    • une bouteille en verre que j’avais
    • mes tiges en bambou
    • 20 ml/30 ml d’huile végétale de Tournesol
    • 15 à 20 goutes d’huile essentielle ( au choix, j’aime bien la lavande pour ma part )

     

    Vous pouvez effectivement couper les tiges pour que ce soit plus court. Je vous conseille de retourner assez régulièrement pour que les huiles imbibent bien les tiges…

    Et c’est customisable à souhait !

    Je vous embrasse <3

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • 3 Recettes Végétariennes et Méditérannéenes ultra simples pour les beaux jours !

    Coucou les amis,

    Cette semaine j’ai décidé de vous parler cuisine végétarienne mais aussi méditéranéenne. Vous avez dû remarquer la particularité de mon prénom puisque j’ai des orgines turques.

    Donc au quotidien, je suis amené à manger des plats de ma culture d’origine.

    J’ai voulu vous présenter 3 recettes ultra simples à faire à la maison, qui sont toutes végétariennes et idéales à manger lorsqu’il fait un peu chaud et qu’on a pas envie de plats trop lourds.

     

    Houmous Maison au Tahin

    Le houmous c’est quand même ultra bon et simple à faire. Vous pouvez le manger en tartinade, en sandwichs ou même en apéro.

    Vous avez besoin :

    • 200 gr ( ou moins ) de pois chiches durs ( ou conserve. Si conserve passez à l’étape du mixage )
    • 1 cuillère à soupe de Tahin
    • une CS de citron
    • sel, poivre
    • une CS d’huile d’olive

    Je vous ai mis les quantités mais pour être honnête je mesure rien, je cuisine toujours à l’oeil.

    Préparation :

    • Il faut juste bien penser à faire tremper les pois chiches la veille dans de l’eau un peu tiède ( cela les rend plus mous que de l’eau froide). Fermez bien la casserole que vous utiliserez pour les faire tremper.
    • Le lendemain faire cuire les pois chiches environ 45 minutes à feu moyen. Fermez bien la casserole pour que la cuisson soit plus rapide.
    • Faire tremper les pois chiches dans de l’eau froide, frottez les entres eux pour enlever les peaux.
    • Mixer les pois chiche avec le Tahin, le sel, le poivre, l’huile d’olive et le citron. Ajoutez de l’ail si vous préférez.
    • Pour servir, ajoutez un filet d’huile d’olive

    Et c’est prêt ! Bon appétit !

    J’agrémente souvent mes tartines avec des graines germés. Je vous en parle ici.

     

    Steack végétal / falafel maison

    Je réalise souvent des steack végétaux que je conserve au congélateur pour les cuisiner rapidement en cas de faim et de flem. J’avais préparé ceux aux haricots rouge que vous avez dû voir sur mon Instagram. Puis j’ai voulu en faire avec des pois chiches car j’en avais trop pour le houmous. J’y ai ajouté d’autres ingrédients, vous allez voir 🙂

    Ingrédients :

    • 100 ou 200gr de pois chiches, trempé et mixé façon houmous. J’ai tout mixé pareil comme pour le houmous du dessus et j’ai gardé pour faire les falafels.
    • 50 gr de lentilles vertes cuites
    • 50 gr de quinoa cuites
    • persil, curry…Ou tout autres herbes, épices que vous aimez

    Préparation :

    • Mélangez le tout et faites cuire à l’huile d’olive à feux doux. Formez des boules façon falafel ou bien des sortes de steacks pour vos burgers maison.
    • Congelez le reste 🙂

    Ayran turc

    Si vous avez été dans des kebabs ou restauants turcs vous avez dû remarquer une boisson où c’est écrit « Ayran ». C’est une boisson à base de yaourt que les turcs adorent boire l’été. Il se boit également pendant le repas. Il est très bon avec des plats comme le houmous ou les aubergines que nous faisons. Personnelement je raffole de cette boisson surtout lorsqu’elle est bien salée.

    Ingrédient :

    • Du Yaourt ( 3 grosse cuillère à soupe ) . J’utilise le Yaourt maison que ma mère fait mais celui du commerce peut aussi faire l’affaire. Evidemment, ce ne sera pas le même goût.
    • De l’eau (environ 500 ml ) …et du sel ( une cc)

    Préparation :

    • Mélanger le yaourt dans un grand bol pour que cela devienne fluide avec une fourchette
    • Ajouter petit à petit l’eau en fouettant avec un fouet ( moi je fait à la fourchette honnêtement )….
    • Quand vous avez bien tout incorporez et bien fouetter c’est prêt. Ajoutez le sel car c’est une boisson qui se boit salée.

    Et franchement moi j’adore cette boisson l’été !!

    J’espère que ces recettes simples vous auront plu. Je pense vous en faire d’autres 🙂

     

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • « Pratiquer le Zéro Déchet c’est cher et ça prend du temps »

    Coucou les amis,

    J’ai souhaité faire un article sur le Zéro Déchet et le fait de consommer différemment suite à pas mal de remarques que je reçois ici et là dans mon entourage ou des choses que je peux lire sur les réseaux sociaux.

    Une des remarques qui revient c’est que «  le zéro déchet c’est cher » …ou encore  » le zéro déchet ça prend du temps  » …

    On doit discuter de tout ça car vraiment c’est tout l’inverse en réalité.

     

    Le Zéro Déchet c’est cher

    Concrètement le zéro déchet c’est un mode de consommation qui va englober notre vie complète : les vêtements, les cosmétiques, la santé, la nourriture etc…

     

    • Concernant la Nourriture il est certain que les prix des magasins vrac quelque fois peuvent paraitre élevés mais ce sont des produits de meilleurs qualité d’une part mais il faut aussi prendre en compte que ce ne sont pas des produits transformés. Je pense que ce mode de vie devient cher si on modifie pas structurellement notre manière de manger. Si on continue à vouloir notre pizza surgelé ( déjà il y a un emballage mais disons que nous passons outre ) qui dépanne quand on a pas envie de cuisiner ça va être compliqué. En réalité, il s’agit d’acheter de quoi réellement cuisiner. Alors certes tout le monde n’a pas le temps ni l’envie même de passer 4heures en cuisine. Mais là encore, il existe des astuces, des manières de faire. Par exemple sur Instagram, je vous avais fait un post au sujet de steack végétaux à base de haricots rouges et de quinoa. Vous pouvez en préparer en avance et les congeler pour ensuite en préparer rapidement. Autre astuce rapide : cuisiner autant que possible au four, pleins de légumes s’y prêtent et c’est vraiment bon. Pour les biscuits, préparez en en avance que vous conserverez dans un bocal à grignoter dans la semaine. Mais vous avez aussi des gâteaux en vrac dans les boutiques vrac, on y trouve de tout maintenant. Je vous conseille aussi si vous n’avez pas de jardin, de vous rapprocher de jardins partagés ça peut être source d’économies mais aussi de partage avec d’autres personnes. Pour les courses, je dépense entre 150 euros et 200 euros par mois en étant seule. Donc je trouve que ça va. Par contre, je ne me prive absolument pas mais je suis végétarienne donc je n’ai pas de dépenses en viande.
    • Concernant les Cosmétiques, je vous avais présenté ma routine Slow Cosmétique complète. Honnêtement, je ne dois pas dépenser plus de 10 ou 20 euros par mois en hygiène et beauté. En dehors de mon huile d’argan que j’achète tous les 6 mois, j’ai pas réellemment de grosse dépenses dans la salle de bain. Je fais mon dentifrice, je me lave au savon de Marseille ou au savon d’Alep et tout va bien dans le meilleur des mondes 🙂
    • Concernant la Maison, je vous avais aussi montré quelques recettes d’entretien rapide de la maison ici. Donc en fait avec du vinaigre blanc, du savon de Marseille et du bicarbonate de soude vous pouvez déjà faire beaucoup de nettoyage chez vous et ça peut amplement vous suffire en fait. Du vinaigre blanc + un savon de marseille + du bicarbonate de soude ça doit coûter pas plus de 10 ou 12 euros pour nettoyer quasi toute la maison !!!
    • Concernant les Vêtements, on me donne beaucoup donc au final j’ai très peu besoin d’acheter. J’ai un entourage de consomatrices dont ma soeur qui a le même gabarit que moi. Elle me donne énormément au point d’avoir trop moi-même avec ce qu’elle me donne…Mais quand j’ai des besoins je vais en Friperie ou chez Emmaus tous les deux ou trois mois et je dois y mettre même pas 20 euros.

    Pour celles qui en doutaient, jespère que ces calculs vous aideront à y voir plus clair 🙂

    Le Zéro déchet ça prend du temps

    • C’est une autre remarque qu’on me sort car ça paraît compliqué. C’est sûre que d’imaginer gambader avec des bocaux dans le sac ça n’aide pas. Mais en réalité moi j’en porte peu dans mon sac sauf si je sais que je vais acheter du liquide, du fromage ou ce genre de chose. Cela arrive donc à peu près une fois par semaine et je m’organise.
    • Ce que j’ai le plus souvent dans mon sac ce sont des sacs vrac mais ça prend vraiment pas de place et c’est tellement gratifiant de rentrer et de ne rien mettre à la poubelle !!
    • J’ai aussi constamment ma gourde avec moi, ce qui est une économie d’argent ( puisque je n’achète pas d’eau à l’extérieur ) et une source de mobilité car on peut bouger où on veut sans faire des détours pour acheter à boire.

    Au final, je trouve que de prendre sa voiture, d’aller en grande surface, de garer sa voiture, de traverser tout le centre commercial, de se taper une dizaines de rayons, d’attendre à la caisse, décharger son caddie, recharger, décharger, charger la voiture, rentrer…Tout déballer, jeter tout pleins d’emballages directement comme les cartons de yaourt….Et ranger tout ça …Rien qu’imaginer ça m’a fatigué 😀

    En conclusion, le mode de vie de consommation classique est bien plus prenant en temps et énergies que d’aller au marché et dans la boutique vrac du coin !

     

    Et vous qu’en pensez vous ?

     

    Je vous embrasse  <3

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Bien être et Ayurvéda : Comment équilibrer son dosha dominant ?

    Coucou les amis,

    Si jamais vous vous êtes interressé un peu à l’Ayurveda ( medecine indiennce ancienne ) vous avez sûrement déjà entendu parler des doshas. Mais de quoi parle t-on concrètement ?

    Les doshas ont été mis en place pour déterminer 3 formes d’énergie desquelles nous serions constituées.  En comprenant notre constitution d’énergie, cela nous permet de comprendre un peu mieux les énergies physiques, mentales et psychiques qui nous influencent afin de pouvoir équilibrer ces derniers. Il n y a pas de bon ou mauvais doshas. L’essentiel je dirais c’est de comprendre sa constitution et ainsi de se nourrir, de s’occuper de soi en prenant en compte ses derniers afin de garder un équilibre physique mais aussi psychique.

    Cette notion d’équilibre est importante dans le sens où en fonction des doshas dominant avec lequels nous sommes constitués, si nous sommes en situation de déséquilibre nous en serons atteint tant physiquement que mentalement. Par exemple, un Dosha Vata déséquilibré va avoir tendance à maigrir beaucoup, à avoir une sécheresse de la peau plus importante ou encore à ressentir de l’anxiété, de s’éparpiler dans ses projets etc…

    Qu’est ce que les doshas  et pourquoi les prendre en compte ?

    Pour savoir de quels sortes de doshas vous êtes constitué, il exitste des test en ligne vous permettant de les définir. Bien sûre les explications ci-dessous sont des généralités. Comme la plupart des personnes sont constituées de plusieurs Doshas, les explications sont à relativiser.

    • Le Dosha dominant Vata : C’est l’élément air + eau. Il s’agit des personnes soit très grandes ou soit très petites et très minces. Le Dosha Vata représente le mouvement. Ce sont des personnes qui vont brûler très vite puisque leur corps est en constamment en mouvement. Il convient d’équilibrer Vata en réduisant les mouvements. Les Personnes avec Vata en dominance ont la peau plus sèche et plus vieillissante. D’un point de vue mentale et psychique ce sont des personnes très curieuses, qui apprennent vite mais oublient vite également. Ils mettent en place plusieurs projets et ont beaucoup de facilité à gérer plusieurs tâches à la fois. Ils s’interessent à plusieurs sujets à la fois puisque leurs pensées est très rapide et fluide. En situation de déséquilibre, Vata va culpabiliser et se renfermer sur lui-même.
    • Le Dosha dominant Pitta : C’est l’élément Eau + Feu. Ce sont en général des personnes avec une corpulence plutôt moyenne, avec un bon appétit et une grande sociabilité. Ce sont des personnes ayant une bonne capacité d’observation et de décision. Ce sont des bons décideurs et aiment entraîner les autres. Ce sont d’excellents leader en situation d’équilibre. En situation de déséquilibre, Pitta va avoir tendance à être agressif et à piquer les autres. Comme, Pitta est caractérisé par l’énergie de feu, on voit souvent chez ces personnes des cas d’éruption cutanée ou encore de brûlure d’estomac en cas de déséquilibre du Dosha. Ce sont en général des personnes très ambitieuses qui peuvent tout autant être autoritaire en situation de déséquilibre.
    • le Dosha dominant Kapha : L’élément Eau+ Terre. Ce sont des personnes avec une corpulence imposante : surpoid ou une forte musculature. Kapha représente la lenteur. Ce sont des perosnnes avec un métabolisme très lent qui vont avoir besoin de le dynamiser et de mettre du mouvement. Ce sont des personnes très stable aimant constuire des relations stables dans leur vie que ce soit dans le domaine privée ou professionnel. En situaion de déséquilibre, on va avoir de la prise du poids, de la stagnation, de la lenteur dans la prise de décision et de la procrastination. Ce sont des personnes avec une émotivité stable avec peu de colère et beaucoup de compassion pour les autres. La tendresse caractérise Kapha. C’est un peu la maman généreuse qui s’occupe de ses enfants 🙂

     

     

    Comment équilibrer votre Dosha Dominant?

    Le but de la connaissance de sa constitution des Doshas va permettre de pouvoir connaitre ses forces et faiblesse et d’équilibrer ses énergies.

     

    Pour équilibrer Vatta : Les excercices trop cardio ne sont pas idéal pour Vata car cela va accélérer déjà leur constitution déjà en mouvement. Il convient donc de faire des excercices plutôt lent comme le yoga, la relaxation, le vélo ou encore la natation car Vata a une bonne symbiose avec l’élément eau. Il convient également de se nourrir de plats avec des épices chaudes ( cannelle, gingembre …) mais aussi avec du bons gras. Les plats froids ne sont pas idéal pour Vatta. Il convient également de garder une routine la plus saine et la plus équilibrée possible. Les journées très longues ne sont pas idéales pour Vatta. Ce sont des métabolismes qui sont rapides, énergiques mais qui vont avoir tendance également à subir des grosses fatigues. N’hésitez pas à vous ménagez et à effectuer des siestes en fin d’après midi si possible. Egalement l’hydratation de la peau est essentielle. L’huile de sésame est conseillé par l’Ayurvéda pour ces personnes.

    Pour équilibrer Pitta : Pitta se trouve un peu à l’intermédiaire des deux autres énergies. Il est ni trop lent ni pas assez. Il est sportif et peut effectuer des sports de manièress assez large : yoga dynamique, running…Par contre Pitta a un mental très actif et donc la méditation peut l’aider à calmer ses pensées. Sachant que Pitta est gouverné par le feu il doit éviter l’alcool, le stress et le trop plein de chaleur dans ses activités. Les huiles végétales de Coco et de Tournesol sont adaptées pour ces constitutions. Le Gel d’aloé vera peut être parfait pour justement réduire cet effet « feu » dont les peaux des Pitta peuvent être victimes en cas de déséquilibre.

    Pour équilirer Kapha : Comme le mouvement n’est pas de leur constitution, il convient de mettre Kapha en mouvement le plus possible par la mise en place d’excercices physiques intenses régulièrement comme le running, la natation ou encore le vélo rapide. Il est conseillé aux personnes de constituion Kapha de se nourrir au maximum de nourriture froides , crus et légères. Tous les légumes verts sont les bienvenus quasiment dans le régime alimentaire des Kapha. Il faut éviter les épices chaudes et les plats trop gras. Egalement, les fruits légers comme les pommes et les poires sont à préférer aux fruits plus lourds comme l’avocat. Privilégiez au maximum les protéines faibles.

     

    Je vous ai fait un résumé de quelques heures et journées de recherches afin de simplifier et d’expliquer le plus clairement possible. Bien sûre, je ne prétends pas pouvoir expliquer cette science ou même le fonctionnement de ces énergies mais cela vous donne peut être une envie d’en savoir plus et peut être quelques informations qui peuvent aider 🙂

     

    Je vous embrasse <3

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Maquillage Berbère : mes dernières découvertes et coup de coeur

    Coucou les amis,

    Comme vous le savez, j’adore l’huile d’argan et les hammam. Je suis un peu fan de la culture berbère et de la culture indienne. Concernant la culture berbère, j’aime les bijoux des femmes berbères, leur tenues, et je les trouve magnifiques <3

     

     

    J’ai donc fait quelques recherches sur le web et je suis tombé sur le site Dors et Déjà qui m’a beaucoup plus. J’avais fait un post Instagram après la réception de ma commande.

     

     

    Mes dernières découvertes en matière de Make Up Berbère

    • le Khôl : c’est un des principaux objet maquillage au Maghreb. Je me suis intéressé au Khôl car je le trouve d’une part zéro déchet mais aussi parce que j’ai les yeux très sensibles. Ils pleurent très souvent au moindre coup de vent et je me suis dit pourquoi par essayer. En effet, le Khôl a des vertus thérapeutiques et protègent notamment les yeux des conjonctivites. Je me maquille peu ou pas les yeux donc j’ai choisi le gris qui est tout de même assez intense. Il tient très bien. Je sens mes yeux beaucoup moins sensibles depuis que j’en porte.
    • L’Aker Fassi : c’est un rouge à lèvre fait à base de poudre de coquelicots et d’écorce de grenade séchée. Il est très utilisé pour le make up par les femmes berbères. J’ai aimé le concept de ce rouge à lèvre naturel et zéro déchet aussi là pour le coup. D’autant plus qu’on peut l’utiliser pour fabriquer des rouge à lèvre et baumes colorés 🙂

    Quand on s’intéresse à ces cultures on voit bien que leur mode de consommation étaient beaucoup plus durables que nos modes de consommation à l’occidental qui ne privilégie pas les matières nobles.

     

    Comment les utiliser ?

    • Le Khôl : Il suffit d’ajouter le Khôl que vous avez depuis le petit flacon en verre dans le support en bois. C’est le bout en bois qui va vous être utile pour l’appliquer. J’avais fait un tuto sur les story Instagram, j’en referai si vous le souhaitez.

     

    • L’Aker Fassi : Il suffit tout simplement de mouiller l’Aker Fassi et de se servir du produit. Plus on en prélève et plus c’est intense. L’utilisation que je préfère de l’Aker Fassi c’est en blush. Pour l’utiliser en rouge à lèvre, vous pouvez l’appliquer au doigt ou au pinceau. Ensuite il sèche tout seul à l’air libre.

    En espérant que ces découvertes vous ont plu <3

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Bilan Lecture dont le livre le plus nul que j’ai eu à lire

    Coucou vous,

    Je vous retrouve pour parler lecture dont notamment le livre le plus nul que j’ai pu lire. Je voulais faire un article complet d’ailleurs tellement j’ai détesté ce livre. Et pour preuve il m’a pris un temps monstre pour le finir tellement je n’ai pris aucun plaisir.

    Les livres que j’ai lu

    Je vais commencer par les 3 que j’ai aimé lire pour garder celui que j’ai détesté pour la fin, histoire de ne pas commencer l’article par une touche négative 🙂

    • Le Pouvoir de Rhonda Byrne : Je me suis intéressé à Rhonda Byrne grâce au film The Secret si vous connaissez, sinon je vous invite à découvrir cette australienne qui a révolutionné le monde. J’adore cette nana. Ce film a été une révélation dans ma vie. Il est arrivé dans ma vie lorsque je vivais à Montréal et j’étais dans une période où quasiment tout allait de travers dans ma vie. Et il m’a donné un élan d’espoir incroyable et une confiance en la vie illimité. De ce film a découlé le livre The Secret que j’ai lu en anglais et en français. L’autre jour lorsque je me promenais en ville et particulièrement dans une petite libraire, je tombe sur ce livre Le Pouvoir de Rhonda Byrne.Et il en restait qu’un exemplaire. Comme si il m’attendait 🙂 Je me suis dit non je dois le prendre. Et j’ai très bien fait car c’est un condensé de Bonheur, d’espoir et de positivité !!! Je dirais que c’est un prolongement du livre le Secret avec des explications plus profondes . Je vous conseille de le lire évidemment. Rhonda Byrne nous explique comment nous pouvons améliorer notre vie sur tous les plans avec des exemples pratiques et concrets. Très facile, agréable et rapide à lire. C’est typiquement le genre de livre que j’aime relire plusieurs fois 🙂
    • Les Sept Lois Spirituelles du Yoga : J’adore le Yoga. Pour celles qui me suivent sur Instagram vous le savez 🙂 Mais surtout j’aime beaucoup Deepak Chopra. J’avais découvert ce médecin auteur grâce aux émissions d’Oprah Winfrey que j’aime beaucoup également. D’ailleurs je vous avais déjà présenté un de ses livres sur cet article. Il propose une approche plus spirituelle des guérisons et propose notamment plusieurs façons de méditer afin de calmer l’esprit et d’en sortir le meilleur par rapport à ce que nous souhaitons faire de notre vie. Je voulais surtout me plonger dans le côté spirituelle du Yoga dans un livre et profiter de la connaissance d’un homme comme Deepak Chopra. Je n’ai pas été déçu j’ai adoré ce livre !! Ce sont d’ailleurs des lois que nous pouvons utiliser dans tous les aspects de notre vie. Ce n’est donc pas un simple livre avec quelques positions de Yoga mais réellement un contenu qui nous permet de comprendre les bienfaits de la pratique du Yoga pour l’esprit. Je vous le conseille absolument ! Très facile et agréable à lire 🙂
    • 10 minutes pour être Zen : Vous trouverez dans ce livre plusieurs exercices simple de respiration, des exercices physiques également pour retrouver la zenitude. Également, l’auteur nous livre des conseils sur la manière d’agencer son chez soi , des petits conseils autour des plantes, de la méditation…Tout y passe et les exercices sont simple à mettre en place. Ce livre peut aider également les parents qui ont du mal à prendre du temps pour eux ou à s’organiser afin d’être zen.
    • L’Art Difficile de ne presque rien faire : J’avais de grands espoirs en achetant ce livre…Et pour cause j’adore glandouiller. Chez moi la glandouille est devenue un art car plus je glandouille et plus je remarque que je suis heureuse et que j’arrive à gérer ma vie sans me stresser. Je mets en place certains objectifs, une routine qui fonctionne mais si les choses ne se passent pas comme je veux en général je laisse couler. Et c’est à la suite d’un long travail sur moi-même car avant j’en été incapable. Et donc ce livre résonnaient en moi. Je n’ai donc pas réfléchi et l’ai acheté sur le champs. J’ai apprécié les premières pages et très vite le livre est devenu vide, ennuyant…Sans fond réel…A Plusieurs reprises, je ne comprenais pas les propos de l’auteur . Il sautait d’un sujet à l’autre sans lien direct avec des phrases à rallonge qui n’avaient plus de sens puisqu’en finissant la phrase de 10 lignes on ne se souvenait plus de l’idée de départ. Puis je remontais pour comprendre et enfin réaliser qu’il n’y avait pas d’idée de départ ou plutôt de thèse. Pour faire court ce livre est à l’image de son titre : un vide total. Je suis déçu mais tellement!!!! Je me suis forcé à le lire bien que j’ai souvent pensé que je devrais l’arrêter. Sûrement si je n’avais pas mon blog et ces rubriques Bilan Lecture j’aurais stoppé cette lecture qui était un supplice intellectuel. J’avais même l’impression que l’auteur faisait exprès d’employer un langage très soutenue pour se donner un style ou pour donner un style à son livre…Enfin lisez le si vous le voulez mais franchement si j’avais su au grand jamais je ne l’aurais acheté. Par exemple, l’auteur critiquait les nageurs qui nagent en piscine avec des objectifs de nage en ligne droite. Pour lui la vraie nage c’est quand tu nages dans un lac sans objectif. En tant que sportive, j’ai dû mal avec cette réduction intellectuelle. Dans un sport quel qu’il soit le dépassement de soi est quand même lié aux objectifs que nous dépassons. Je nage très bien et sérieusement j’adore me dépasser et j’aime le faire dans plein de domaine mais pour autant ce n’est pas à mon sens opposé au fait de ne rien faire. C’est comme si ce livre était beaucoup plus un éloge à la fainéantise qu’un livre destiné à expliquer l’art de ne rien faire. Pour moi ce ne sont pas les mêmes choses et faire l’amalgame entre les deux c’est ne pas comprendre ce qu’est l’art de ne rien faire.  Pour moi rien faire c’est faire les choses que nous aimons…Accepter des grandes pauses dans sa vie et l’assumer. Ne pas vivre en fonction des diktats de la société : des titres de poste dans une entreprise ou bien les autres obligations que la société nous imposent et qui ne sont pas en lien avec notre nature profonde. Pour moi ne rien faire c’est remplir son agenda comme bon nous semble ( évidemment en prenant en compte certaines obligations ) et si on a envie de rien faire deux jours d’affilé ou plus, assumer sans culpabilité…J’aurais souhaité que ce genre de thèses soit développé mais bon…J’ai lu du vide à la place 😀 …J’avoue que je ne suis pas sympa avec cet auteur mais j’ai envie de faire un article en phase avec mes idées et surtout vous éviter un achat inutile…

    Je vous embrasse <3

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Rendez-vous sur Hellocoton !
  • Les règles Zéro Déchet : Pourquoi et Comment utiliser la Cup Menstruelle ?

    Coucou les amis,

    Aujourd’hui on va parler Cup Menstruelle 🙂

    Alors il faut savoir que c’est le TRUC que je retardais le plus en termes de Zéro Déchet car j’avais énormément d’appréhension.

    Je me sentais tout simplement incapable de gérer la Cup Menstruelle : peur de pas pouvoir l’insérer, peur de pas pouvoir l’enlever, peur de mal la placer et peur d’être dehors en ayant la Cup….et ne pas savoir la vider correctement lorsque je ne suis pas chez moi.

    Et comme d’une manière générale je trouve ça bête de rester bloquer à cause de peur plus ou moins fondées et que tout le monde ou presque y passe, je me suis jeté dans la Cup 😀

    Autant vous dire que de mon côté, l’expérience a été réussi dès les premières utilisations, je n’ai eu aucun soucis ou presque pour l’insérer ou la sortir. Certes au départ, j’étais super concentré, je la vidais dans la salle de bain histoire d’éviter de salir les toilette. Mais très vite on apprends à savoir comment ça fonctionne et c’est en forgeant qu’on devient forgeron n’est-ce pas ?

    Celle que j’ai utilisé c’est celle de chez Dans ma Culotte. Ils ont deux tailles différentes en fonction de si vous avez eu un enfant ou non, si vous avez un flux important ou non. Ils vendent également des serviettes lavables pour celles qui en utilisent ou qui souhaitent tester.

    Pourquoi vous devez passer à la Cup Menstruelle ?

    • Plus de liberté car une fois que vous maîtrisez le geste, la Cup c’est très facile d’utilisation et vous aurez toujours une protection avec vous
    • Plus d’économie. Cela représente un seule achat d’environ 20euros selon la cup que vous choisirez et vous l’utiliserez chaque mois pendant 5 ans ! il n’y a clairement pas photo avec les serviettes hygiéniques jetables ou les tampons.
    • Moins de risques pour votre santé. Les protections hygiéniques classiques comportent beaucoup de produits chimiques nocifs pour notre santé. Vous devez déjà avoir entendu parler du Syndrome du Choc Toxique lié à utilisation des tampons qui tuent certaines femmes. Malheureusement on en parle très peu.
    • Respect de l’environnement. C’est un des points qui comptaient le plus pour moi. En effet, si on calcule à l’échelle d’une vie, multiplié par le nombre de femmes ça fait des déchets monstres…
    • C’est Plus propre. Honnêtement je trouve cela plus propre de vider une Cup, de la nettoyer et de la réinsérer que de jeter des protections dans la poubelle.
    • On dédramatise les règles…Et oui, moi qui ai un flux important les deux premiers jours et des douleurs importantes le premier jour finalement je remarque avec la Cup que je ne perd pas autant de sang que cela. Avec les protections jetables on a l’impression de saigner énormément je trouve.
    • Zéro Odeur : En plus d’être zéro déchet le fait d’avoir des règles sans odeur c’est quand même la classe ! On se sent je pense inconsciemment moins salle. C’est le contact entre le sang,l’oxygène et les protections qui crée l’odeur sinon le sang des règles en soit est sans odeur.

    Comment utiliser la Cup Menstruelle ?

    • Dès que vous l’achetez, stérilisez là dans de l’eau bouillante pendant 5 minutes.
    • Entre les utilisations vous devez aussi la stériliser.
    • Rincez la toujours avec de l’eau froide pendant l’utilisation. Quand vous sortez essayez d’avoir une bouteille d’eau avec vous pour la nettoyer à l’eau si jamais vous êtes dans des toilettes sans lavabo. Mais si vous êtes zéro déchet vous avez normalement toujours votre gourde avec vous 😉
    • Pour l’insérer : moi je la plie en U, j’essaie de respirer profondément pour être zen ( mais j’avoue que je suis souvent zen ..le stress je connais pas ou peu en tout cas il m’intéresse pas 😀 ). Et je l’insère comme si j’insérais un tampon en fait. Je vérifie qu’il est bien ouvert car en fait tant qu’il est ouvert il y a pas de danger de fuite. Pour cela, passez votre doigt tout autour. Il se replace un peu tout seul. Au bout de quelques heures c’est possible qu’il ait un peu monté. Mais pas de panique je vais vous expliquer comment l’enlever 🙂
    • Pour l’enlever : Pendant les premières utilisations, enlevez là à la maison dans la salle de bain pour vous rassurer. Prenez votre temps vous allez réussir, on est nombreuses à l’avoir fait 🙂 Ensuite vous avez une tige au niveau de la Cup qui peut vous aider à la retirer. Mais l’idée n’est pas de tirer sur cette tige fortement pour la faire descendre. Surtout ne faites pas cela car la Cup effectue un effet ventouse dans le vagin et un geste brusque peut abîmer cette partie du corps. On parle même de descente d’organes quelque fois…Je cherche juste à ce que vous soyez avertie si vous êtes débutante. Personnellement, le geste le plus simple pour la retirer pour moi ( il doit y en avoir d’autres, à vous de trouver votre geste ) c’est de pousser avec les muscles du vagin d’attraper la tige et de continuer à pousser en tirant légèrement. Une fois que j’ai une bonne prise en main je plie la Cup pour annuler l’effet ventouse et la retire en la gardant bien à la verticale pour la vider proprement. Voilà ça me paraît vraiment simple. J’espère que mes explications sont claires 🙂

    Et vous, êtes vous passé à la Cup ? Quelles sont vos retours ?

    Bon c’est pas mon article le plus glamour mais c’est pour la bonne cause 🙂

     

    Je vous embrasse <3

    Je vous Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Rendez-vous sur Hellocoton !