Astuces faciles pour rendre ses pauses déj’ plus écologiques et économiques – Article Invité

Astuces faciles pour rendre ses pauses déj’ plus écologiques et économiques – Article Invité

Partager

Cet article est un peu spécial : il s’agit d’Aline, du blog Consommons Sainement , qui écrit ici pour vous donner ses astuces zéro-déchet et économiques. Pour voir l’article que j’ai écrit sur son blog en retour, cliquez ici.

PAUSEDEJ

Les pauses déjeuner riment souvent avec « grosses dépenses » (à 8€ le déjeuner 5 fois par semaine, on en arrive à un budget de 180€ par mois !) et « montagnes d’emballages plastique jetés à la poubelle ». Voici donc quelques astuces pour réduire drastiquement son budget déjeuners et leur impact environnemental.

 

Réduire le temps passé à la préparation de son repas du lendemain

 

La seule solution pour payer très peu cher son repas sur le pouce tout en gardant sa qualité, c’est bien sûr que le préparer soi-même la veille. Pour ne pas y passer sa soirée :

– Préparez de grandes quantités pour le repas du soir. Cela vous permettra d’en faire une ou deux portion(s) de plus pour les déjeuners des jours suivants ;

 

– Préparez plusieurs déjeuners à l’avance : par exemple, râpez d’un coup une grande quantité de carottes, pour n’avoir plus qu’à remplir votre boite-repas le soir ;

 

– Variez pour ne pas vous lasser : préparer de grandes quantités, mais ajoutez un ingrédient différent à chaque fois pour changer la texture, le goût, etc (ex : ajoutez de l’avocat ou des tomates séchées dans votre base de houmous) ;

 

– Faites de grandes quantités et congelez des portions individuelles. Par exemple, vous pouvez préparer une grande quantité de soupe et la congeler dans des bocaux en verre (chaque bocal est un repas). Faite décongeler naturellement la soupe en la laissant au réfrigérateur toute la nuit. Le lendemain, votre repas du midi est prêt (emporter directement le bocal) !

 

 

Choisir les bons contenants

 

Choisir les bons contenants vous permettra d’éviter les matériaux dangereux pour la santé (comme le plastique ou l’aluminium) et/ou non écologiques. Privilégiez donc :

 

– Les bocaux en verre : vous pouvez les acheter ou les récupérer (bocaux à confiture, à olives, …) ;

 

– Éventuellement les boites alimentaires en plastique : utilisez-les que sous certaines conditions. Ne mettez jamais un aliment chaud dans du plastique ! A cause de la chaleur, les solvants du plastique risqueraient de migrer … dans votre nourriture. J’en parle plus en détails sur mon blog dans l’article « Chaleur et plastique, le duo perdant : pourquoi et quelles alternatives ? »

– Les lunch-box en inox : l’inox est un matériau très sain. Évitez à tout prix l’aluminium, car dangereux pour la santé (l’aluminium est de plus en plus lié à la maladie d’Alzheimer et aux cancers) et extrêmement énergivore dans sa production. Les lunch-box n’ont généralement pas de joints, elles sont donc adaptées seulement à des aliments sans sauce (sous peine de fuites). Vous pouvez les acheter sur www.sans-bpa.com ou dans une boutique de matériel de camping ;

 

– Le must : les boites alimentaires en inox avec un couvercle en silicone (qui permet de la rendre bien hermétique et donc adaptée aux aliments liquides ou avec sauce) ;

 

– Les boites alimentaires en verre avec couvercle en plastique (mais, comme les bocaux en verre, elles sont plus lourdes que leurs cousines en inox). ;

 

– Le film alimentaire lavable … fait maison (oui oui) ! Il est particulièrement pratique pour emballer les sandwichs qui risquent de couler. Cliquez ici pour voir comment les fabriquer vous-même simplement !

 

– Les serviettes en tissu ou torchons, pour emballer joliment et sans déchets des aliments secs : pains, biscuits, sandwichs sans sauce, bâtonnets de carottes, etc.

 

 

Dernières astuces zéro-déchet :

 

– Prenez avec vous des couverts en métal et une petite serviette de table en tissu ;

 

– Gardez toujours dans votre sac une gourde ! Vous pouvez la remplir d’eau ou d’une boisson maison rapide (thé glacé, infusion froide, sirop, etc), cela vous permettra d’éviter les boissons très chères et emballées dans du plastique ou de l’aluminium à chaque petite soif. Je vous propose quelques conseils pour bien choisir sa gourde et ne pas tomber dans certains pièges : cliquez ici pour voir mon article !

 

– Une petite tasse ou un verre en inox (très léger, acheté dans une boutique de camping) dans votre sac vous permettra de vous y faire servir votre café, et ainsi de dire au revoir aux gobelets jetables et dangereux pour la santé !

 

 

Si parfois vous achetez votre repas sur le pouce à l’extérieur, pensez à le demander sans sac (ayez toujours un ou deux petits sacs de courses pliables dans votre sac, ils vous seront utiles à de nombreuses occasions), sans paille (ce petit bout de plastique jetable vous est-il vraiment nécessaire?) et sans sachet d’emballage (pour les sandwichs frais ou cookies, par exemple, vous pouvez les prendre à la main ou dans une serviette en tissu que vous pouvez avoir dans votre sac).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*